• Sabine Naturopathe

Comment se protéger des ondes électromagnétiques ?

Comment se protéger des ondes électromagnétiques ?


L’exposition aux radiations fait l’objet d’inquiétudes depuis longtemps chez le grand public au même titre que chez les fabricants.

Les premières inquiétudes sur l’exposition aux radiations portaient sur les conséquences des ondes radars dues aux fréquences radios (RFR) durant la 2ème guerre mondiale. Depuis, la technologie a évolué de façon substantielle.

En 2011, the International Agency for Research on Cancer (IARC) a réexaminé la littérature scientifique et a catégorisé les RFR en tant que potentiel (groupe 2B) cancérigène.

Depuis lors, un grand nombre d’effets secondaires de ces RFR ont été rapportés. Des études ont porté sur la cancérogénicité de ces ondes et des tests ont été effectués sur des rongeurs. Ces derniers ont été exposés à une quantité d’ondes équivalente à celles reçues par un humain tout au long de sa vie. Les résultats de ces 3 études ont démontré une augmentation des Swhannomes (tumeurs bénignes de la gaine du nerf cochléo-vestibulaires responsable de l’audition et l’équilibre) et de Gliomes (tumeurs cérébrales les plus fréquentes chez l’enfant) mais aussi de dommages sur les chromosomes constitués d’ADN (porteurs de nos gènes).

Des inquiétudes se portent particulièrement sur le développement du cerveau chez les enfants exposés à ces ondes. En effet, un téléphone portable maintenu près de la tête d’un enfant l’expose à des radiations, des structures plus profondes de son cerveau dans la mesure où la fine moelle osseuse du crâne absorbe 10 fois plus que celle d’un adulte.

D’autres études suggèrent que les hommes qui conservent leur portable dans la poche de leur pantalon ont une insuffisance spermatique (ce qui ne reflète en rien la capacité de fécondation) ainsi qu’une altération de la motilité et la morphologie des spermatozoïdes, incluant des dommages de l’ADN.

Les autorités publiques comme les physiciens ou professionnels de santé mettent donc en garde la population l’informant que les téléphones portables proches de l’organisme est délétère.


Je me suis donc penchée sur ces ondes.

Nous sommes constamment entourés de champs électromagnétiques issus de différentes sources : micro-ondes, montres connectées, téléphones portable, tablettes, wifi, télévision….

Des variations de tension peuvent créer des champs électriques dont le flux permet le développement de champs magnétiques. En 2 mots, plus le champs électrique ou magnétique est élevé, plus le rayonnement électromagnétique s’avèrera puissant.

Alors ces ondes électromagnétiques sont-elles dangereuses ?

L’OMS stipule que les ondes à basse et haute fréquence altèrent le corps humain de plusieurs manières. Maintenir son portable contre l’oreille accentue l’effort et l’effet du rayonnement. En effet, le téléphone redouble d’efforts pour maintenir le réseau jusqu’à chauffer.


Les micro-ondes ? Ils ne sont pas exempts d’ondes. Leurs ondes radioélectriques à haute fréquence peuvent fuir lorsque l’étanchéité du micro-onde est altérée ou imparfaite pour être absorbés par l’organisme.


Le wifi ? Techniquement, le Wi-fi fonctionne à une fréquence 2.4 GHZ, identique à celle du four à micro-ondes. Une exposition sur le long terme serait donc délétère.


Alors comment se protéger de ses ondes électromagnétiques ?

- Eviter de positionner le téléphone dans votre poche, posez-le donc sur une table, voire dans une autre pièce. Plus le téléphone est loin, plus l’effet du rayonnement s’amenuise.

- Eviter les écouteurs Bluetooth et privilégiez le haut-parleur.

- Poser votre ordinateur portable sur la table plutôt que sur vos genoux.

- Il existe des gaines anti-rayonnement électromagnétique comme des peintures, voire même des tissus.

- Pensez à débrancher vos appareils lorsque vous cessez de vous en servir.

- Evitez les appareils connectés dans la chambre à coucher, vous doublez le temps d’exposition.

- Mieux vaut éviter les éclairages halogènes ou fluorescents.

-Pensez à débrancher le wifi lorsque non utilisé.


Plusieurs matières semblant faire barrière aux ondes, j’ai effectué un petit test. J’ai enroulé mon téléphone dans du papier aluminium puis l’ai appelé. 1 couche n’a pas suffi, le téléphone sonnait, 2 couches n’ont pas suffi non plus, mais dès la 3ème couche, le téléphone ne sonnait plus, les ondes du réseau GSM (global system for mobil communications) ne passaient donc plus. Terminées les ondes électromagnétiques dans ma chambre, chaque soir, le téléphone est enroulé dans son nid douillé de papier aluminium. Ainsi, après avoir actionné le mode avion et dans l'éventualité des radiations éventuelles résiduelles, elles seraient freinées par cette astuce étonnamment simple que d’enrouler 3 fois mon téléphone dans son papier alu.


PMCID: PMC6701402- PMID: 31457001


Keywords :

Cancer du cerveau, hypersensibilité électromagnétique, gliome, recommandations, radiofréquences, champs magnétiques, développement de l’enfant, développement du cerveau, ondes électromagnétiques, stérilité, se protéger des ondes électromagnétiques, micro-ondes, wifi, Bluetooth, earpods, écouteurs, casques, oreillettes.


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout