• Sabine Naturopathe

BOUTON DE FIEVRE - HERPES

Herpès labial affection bénigne mais très contagieuse. Une fois introduit dans l’organisme, le virus se loge à vie dans les ganglions lymphatiques pour y hiberner. On le qualifie d’endormi. Il sortira ponctuellement ou demeurera muet dans certains cas. Aussi qualifié de bouton de fièvre, l’herpès crée démangeaisons, chatouillements, picotements et brûlures. Cette éruption vésiculeuse de boutons groupés contient un liquide transparent. Ce virus fait partie de la même famille que le zona, la varicelle, le cytomégalovirus (CMV , virus responsable d'infections par transmission de la mère à son futur bébé) ou l’Epstein Barr (mononucléose). On trouve 2 types de virus:

  1. HSV1 (herpes simplex virus 1: touche la partie haute du corps avec manifestations orofaciales, ophtalmiques ou neuro-méningées(3 membranes qui entourent la moelle épinière).

  2. HSV2 qui s’exprime vers les zones génitales et sacrées (bas du dos, fesses, cuisses, aines…)

Si cette pathologie est qualifiée de bénigne dans la plupart des cas, elle peut malgré tout présenter certaines complications telles que l’encéphalite herpétique chez le nourrisson. Certains facteurs sont susceptibles de réactiver le virus et de déclencher une crise. On retrouve en l’occurence un système immunitaire affaibli, un fac

teur stressant, un choc émotionnel, une grande fatigue nerveuse ou hormonale, l’exposition au soleil, la prise de certaines substances médicamenteuses (corticoïdes ou immunosuppresseurs). L’herpes lui-même peut d’ailleurs continuer d’affaiblir favorisant un terrain favorable à d'autres maladies. Alors quelles solutions apporter? En naturopathie, nous nous concentrerons principalement sur la prévention, à savoir, renforcer le terrain immunitaire par les biais d’une régulation du mode de vie comme la mise en place d’un véritable rééquilibrage alimentaire. Un bon terrain immunitaire évitera le premier phénomène de contraction de la contagion mais aussi de sa récidive. Les vertus de l’argile ne sont plus à démontrer (cf thèse du Dr Jade Allègre). Dès le premier symptôme, l’argile en pâte s’avèrera d’une efficacité redoutable. Une grosse noisette d’argile verte en pâte protégée d’un coton hydrophile pour maintenir son hygrométrie et l’action contre le virus débute. Une détoxification de l’organisme s’impose donc au travers de cures, de diètes et de la mise en place d’une alimentation hypotoxique sur le long terme bien entendu. Nous réduirons aussi l’apport d’arginine. En effet, cet acide aminé aide l’herpès à se développer et se reproduire. Nous le retrouvons dans les légumineuses, certaines céréales, le sarrasin, l’avoine mais aussi dans la viande rouge, la volaille, les produits laitiers, le chocolat ou l’arachide. Nous nous concentrerons aussi sur la réduction de l’acidité n’ignorant pas le fait qu’un intestin poreux contient parasites et candidas susceptibles d’intégrer le système interne. Le facteur stress sera aussi considéré dans la mesure où tout phénomène anxiogène est déclencheur d’acidité, soit de déchets supplémentaires qui viendront ralentir l’élimination d’un virus présent dans le système lymphatique. Il est peut-être temps aussi de replacer la sieste dans notre quotidien, immédiatement après notre repas de midi, compensatrice, réparatrice et soutien de notre renouvellement cellulaire.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

COCAÏNE